Stage | Atelier de formation de l’acteur face à la caméra les samedis | Comedien.be

Scenocity Studio of Acting
Jacques Hoton, 11
1200 Woluwe-saint-lambert
Belgique

Logo de l'organisateur de stage
Illustration du stage Illustration du stage

Atelier de formation de l’acteur face à la caméra les samedis

Métiers du Cinéma, Casting, Diffusion / Production, Ecriture, Face caméra, Développement personnel
Étudiant (écoles sup. artistiques ou techniques), Professionnel (métiers artistiques et non-artistiques)

Nous sommes disposés à nous laisser influencer par toute chose, à tout essayer; nous n’avons pas peur d’abandonner quoi que ce soit, ici, il n’y a rien de sacré. Tout ce qui peut nous permettre de devenir meilleur, de mieux remplir notre devoir d’acteur, de contribuer à un cinéma plus vivant et plus dynamique, tout est digne d’être essayé et étudié.

Le but, atteindre un vrai « moment » de cinéma, par l’exploration, ce moment magique où l’acteur disparaît derrière le personnage et où l’émotion cinématographique survient, enfin libéré de la crainte de l’inconnu que provoque le « cinéma ». Le « lâcher prise » s’en protéger tout en se laissant aller à être bon. Le travail de développement de l’imagination notre plus grande alliée et pourtant parfois ennemie. On travaillera l’analyse action, tout l’héritage Stanilavski ramené et développé par Stella Adler.

1er trimestre :

Nous travaillerons sur la construction d’un rôle sur un projet de long métrage et d’une série télévisée.

Exploration du personnage de fiction, sa complexité, sa genèse, travail sur le personnage fictionnel dans toute sa diversité.

Se préparer à jouer les diverses situations dramatiques : L’essentiel en art dramatique, n’est pas de faire un récit linéaire et chronologique à partir d’une histoire, mais de combiner une action. Mais, les fictions bien constituées ne doivent ni commencer, ni finir à un point pris au hasard.

2e trimestre :

Nous allons travailler « le personnage en action » son parcours, sa caractérisation, sa complexité au travers de leur symphonies tragiques ou comiques.

Préparation au tournage, réalisation de scènes dans un contexte de plateau professionnel.

Le travail de l’acteur en Green key, décors et objets imaginaires. Ressentir et visualiser par la mémoire affective imaginaire et la restituer devant un écran vert où les objets imaginaires.

3e trimestre :

La cascade au cinéma. Ressentir et visualiser les effets qui seront réalisé part Motion comme, être pris dans un incendie, recevoir un coup de couteau, échapper de peu à une explosion, etc.

Toutes les étapes du jeu face caméra, du casting à la répétition. Préparation au tournage, réalisation de scènes dans un contexte de plateau professionnel. Les scènes seront évaluées.

Attention : Tous les exercices sont filmés et évalués à chaque cours dans un contexte professionnel.

Informations pratiques

Scenocity Studio of Acting
+32473272091
http://www.scenocity.be

Jacques Hoton, 11
1200 Bruxelles
Belgique
Du 10/10/2020 au 29/05/2021
720,00 € 700 € au comptant

Intervenant

Philippe Cornette

Cinéaste, vidéaste, comédien, il sera très vite attiré par la mise en scène et l’écriture.

Il débute au théâtre comme acteur et metteur en scène (Maria Pineda… « Federico Garcia Lorca » Le grand Cérémonial « Fernando Arrabal ») Puis au théâtre Royal de l’Etuve comme metteur en scène (Batailles « Jean-Michel Ribes et Roland Topor », …)

En 1985, année charnière, son film « La dernière séquence » remporta le prix FR3 au festival de Montbéliard, il prépare son premier long métrage « L’instant d’un regard (1987). Son premier employeur, la SEPP, où il travail comme directeur artistique développant avec une équipe des séries d’animation pour enfants (Snorkels, Baby Phoque, Foofur, Marsupilami…), le chargera de mission durant neuf mois à NY, disposant de temps et voulant préparer au mieux sa direction d’acteur pour un long métrage, il n’hésite pas à écrire à Robert Lewis qu’il rencontra en 1985, c’est là que celui-ci décida de lui présentera Stella Adler, c’est avec elle qu’il va peaufiner son art et développer de nouveaux outils en relation avec le théâtre et le cinéma contemporain. D’autres grands noms complèteront sa formation tel Lou Antonio, Wayne Ventura, Mark Rydell à NY, Patrick Pezin à Paris et Antonio Fava (Stage).

En 1988, il ouvre sa maison de production « Arts Studio SA» avec laquelle il va réaliser diverses publicités (Toyota Corolla, Mercédès Benz, Mode c’est Belge, Meli Park…), des films  Corporates (Marks & Spencer, Bayer…)

« Initiatives » une ASBL de Charleroi lui a proposé de donner des cours de théâtre dans leurs locaux et étant désireux de transmettre son savoir, il a exercé 1996 à 2000. Les cours ont pris fin Lorsque Philippe a quitté Charleroi. Phillippe continue à transmettre son savoir au travers des ASBL jusqu’à la création de Scénocity en 2007, l’école de formation en 2008. Il donne régulièrement des stages à l’International Winter School of Physical Theatre Austria. Il a animé un Workshop en juillet 2016/17/18/19 à la « Performing Art Drama » de la « Kunst Uni Graz », un stage à « En Acting Line Studio » à Genève en 2007. Il a animé un Caméra Acting Workshop du 9 au 13 juillet 2019 au « Schauspielausbilding Für theater und Film in Wien, un Summer Shakespeare Master à Paris. Il anime depuis 4 ans des stages pour enfants et ados à l’ULB.

Il a également mis en scène antre autre « Ubu Roi » d’Alfred Jarry, « Bessie Smith » d’Edward Albee, « Qui donc est fou » création collective TR de l’Étuve, « Accalmies passagères » de Xavier Daugreilh, « Le dindon » et « Un fil à la patte » de Georges Feydeau, « Mort de chien » d’Hugo Claus », etc. On l’a vu récemment dans « Toutou » d’Agnès et Daniel Bess ». Il a écrit trois pièces, « la voleuse de bonbons », « Ré-Urgences » et Ciné Macbeth ».

À la télévision, on lui doit deux téléfilms, « T’as bien fait de venir Paul » en 1990 d’après Louis Calaferte, et « Et demain matin » en 1993 d’après Claude allas, adaptation et réalisation. Il est en préparation de deux longs métrages et d’une série TV.